Quand les femmes sont aux commandes…Rencontre avec des femmes de conviction

images

Pour sa soirée de lancement, le 10 novembre dernier, en partenariat avec le quotidien régional Sud Ouest, Médiactuelles-Les Ateliers de l’égalité a choisi de mettre l’accent sur l’accès des femmes à des postes de direction au sein des entreprises et des organisations.

Pour aborder cette thématique précise, nous avions réuni des femmes au parcours étonnant, issues de différents univers professionnels. Pour nous, la visibilité des femmes participe également à la diffusion d’une culture commune de l’égalité professionnelle et Médiactuelles a donc souhaité valoriser des modèles féminins de réussite professionnelle. L’esprit de cette soirée était d’affirmer et de démontrer qu’une meilleure reconnaissance des talents de chacun, qu’un meilleur équilibre des compétences et le croisement des regards, notamment au sein des organisations professionnelles, constituent une source créatrice de succès pour une société qui profite aux femmes comme aux hommes.

Une nouvelle exigence du leadership

Certes, depuis des années, un mouvement favorable à l’égalité professionnelle est en marche, mais au regard des chiffres, le compte n’y est pas encore. Si le pouvoir n’a pas de sexe, il est toujours très sexué. Alors que les femmes représentent en France 48% de la population active et que les filles sont majoritairement plus diplômées que les garçons, seulement 12% des métiers sont mixtes et à peine 30% de femmes sont cheffes d’entreprises. Les Conseils d’administration, depuis la loi Copé (2011) comptent désormais 30% de femmes mais elles ne sont que 10% au sein des comités exécutifs des 45 plus grandes entreprises françaises.


Du côté des médias, bien que la profession journalistique se féminise de plus en plus (48% de femmes) et malgré la nomination d’une femme à la tête de France Télévision, l’Observatoire des métiers de la presse a comptabilisé en 2014, 864 hommes directeurs de publication ou de rédaction et seulement 305 femmes. Par ailleurs, persistent encore, dans certains milieux, des stéréotypes sexués et, ce que beaucoup d’observateurs et de chercheurs nomment « un sexisme bienveillant » consistant à réserver aux femmes certains métiers ou certaines fonctions, ce qui a souvent pour conséquence de les éloigner des postes de pouvoir.
Pour ma part, je considère que tous les discours sur les qualités dites féminines et « naturelles », sont toujours susceptibles de réintroduire une hiérarchie entre les sexes. Pour autant, on ne peut pas nier que les femmes exerçant le pouvoir, comme cela a été mis en avant par différents travaux scientifiques, ont mis en lumière une nouvelle exigence du leadership ; un leadership nécessitant pour les femmes comme pour les hommes des compétences très diversifiées. L’égalité professionnelle femmes-hommes et l’accès des femmes aux postes stratégiques ouvrent aussi à des questionnements plus larges autour des évolutions organisationnelles des entreprises, du bien être au travail et du rééquilibrage entre le temps professionnel et le temps privé.


Le débat continue
On prête aux femmes et aux hommes des représentations bien différentes du pouvoir. Mardi soir, nos différentes invitées : Chef d’escadron Christine Bouffière, commandant de la compagnie de gendarmerie départementale de Mont-de-Marsan, Claires Combes, déléguée régionale de France 3 Aquitaine, Cathy Debray, rédactrice en chef adjointe de Sud Ouest, directrice des éditions de Gironde, Dr Isabelle Fischer Deguine, biologiste médical, président directeur général de Bioffice, Martine Griffon-Fouco, vice président exécutive chez AKKA technologies, Sigrid Monnier directrice générale de Gironde-Habitat et Brigitte Proucelle, directrice générale des affaires culturelles et directrice générale adjointe des services de la mairie de Bordeaux, ont tour à tour, avec conviction mais aussi parfois avec beaucoup d’humour, évoqué leur propre conception du pouvoir, leur manière de manager, les obstacles ou difficultés rencontrés. Elles se sont également exprimées, parfois avec des orientations et des points de vue différents, sur les enjeux de la mixité et sur la manière d’accompagner les femmes au sein des entreprises pour que les compétences de tous soient reconnues et valorisées . Bien sur, le débat est loin d’être clos et à travers notre site notamment, nous allons poursuivre, avec toutes celles et ceux prêts à nous accompagner, notre travail de valorisation de la place des femmes dans la société.

Nous sommes, à Médiactuelles, particulièrement reconnaissantes à nos invitées, qui, à travers leurs témoignages et leurs expériences ont enrichi nos réflexions autour de telles thématiques. Nous remercions toutes celles et tous ceux qui, par leur présence à cette soirée ont manifesté leur intérêt pour notre action. Nous restons très sensibles au soutien que le journal Sud Ouest a accordé à notre rencontre. Et d’ores et déjà, Médiactuelles travaille à l’organisation d’autres évènements autour de nouveaux thèmes tels que « femmes et numérique » et « femmes dans le monde judiciaire ».
Marie Christine Lipani
Chercheuse MICA/IJBA
Présidente de Médiactuelles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s