Les femmes girondines dans la guerre économique

Par Hubert Bonin*

Théâtre Olympia Arcachon – 25 avril 2016 à 15h

à l’initiative de l’UTLARC

 

Une guerre économique discrète en 1914-1918 : les femmes dans les usines girondines

 

Le thème des femmes en guerre économique, déjà bien traité, permet de mêler l’histoire économique, l’histoire de la Première Guerre mondiale, l’histoire sociale et sociétale, l’histoire du genre. Nous avons dépouillé des dossiers aux Archives départementales de la Gironde consacrés à « l’autre front » et donc à l’insertion des femmes dans la « machine de guerre ». Le mythe de femmes combattant ainsi à l’arrière tandis que les hommes se battaient au front a été sublimé. Mais leur vie de femme, de mère de famille et de travailleuse aura été souvent plutôt dure; des grèves sont même intervenues. C’est ce pan d’histoire que la conférence entend retracer, avec des faits, des questionnements, des débats, autour de deux thèmes clés : « Les femmes girondines dans la guerre économique » et « Les conditions de travail et de vie des Girondines engagées dans la guerre économique ».fabrication de caillebotis

Bibliographie :

  • 14-18. L’autre front. Les femmes de Gironde au temps de la Grande Guerre, Bordeaux, Archives départementales de la Gironde, 2014.
  • Axelle Maquin-Roy, « Ces dames retroussent leurs manches », in Fabien Pont (dir.), 1914-1918. Notre région dans la guerre, Bordeaux, Sud Ouest, 2014, pp. 84-89
  • Évelyne Morin-Rotureau (dir.) (avec Annette Becker, Florence Brachet-Champsaur, Colette Cosnier et alii), Françaises en guerre, 1914-1918, Paris, Éditions Autrement, 2013.
  • François Cochet, « Femmes en guerre », in François Cochet et Rémy Porte (dir.), Dictionnaire de la Grande Guerre, collection « Bouquins », Paris, Robert Laffont, 2005, pp. 417-420.
  • Évelyne Morin-Rotureau (dir.), Combats de femmes : 14-18, les femmes, pilier de l’effort de guerre, Paris, Éditions Autrement, 2004 ; réédité en 2014.
  • Sylvie Schweitzer, Les femmes ont toujours travaillé : une histoire du travail des femmes aux XIXe et XXe siècles, Paris, Odile Jacob, 2002.
  • Luc Capdevila, François Rouquet, Fabrice Virgili et Danièle Voldman, Hommes et femmes dans la France en guerre (1914-1945), Paris, Payot, collection « Petite Bibliothèque Payot », 2011.
  • Voir aussi le roman d’Ernest Pérochon, Les gardiennes, écrit en 1924.

Hubert Bonin, professeur émérite & chercheur en histoire à Sciences Po Bordeaux et à l’UMR GRETHA-Université de Bordeaux [www.hubertbonin.com]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s