Sommes-nous tous des travailleurs implicites ? ( France Culture)

Avez-vous déjà rempli un reCAPTCHA, pour prouver à la machine que vous êtes bien un être humain et pas un robot ?

Sur France Culture, ce mercredi 15, on apprend – autant pour moi si je suis seule à l’apprendre et que le reste du monde est déjà au courant – que les machines géantes, Google et Facebook, Instagram, nous font travailler …mais – contrairement à un cas d’actualité – réellement, à l’insu de notre plein gré, et sans aucune rémunération, pire, en nous pompant le cerveau, les données exploitables, et le temps de repos !

Le salariat n’est pas mort, il bouge encore

une émission de France Culture

Si vous avez rempli un recaptcha, alors, oui, vous avez travaillé au noir et sans le savoir, pour ces ogres du net. Comment ?

Ecoutez plutôt Antonio Casilli, sociologue, expert du numérique et des réseaux sociaux,  à la minute 42′ :
https://www.franceculture.fr/player/export-reecouter?content=0ad18ad4-1aad-495b-8893-09e9a361e951

 

in Libération : « Et si chacun de nos tweets, posts, commentaires ou contributions en ligne était en fait assimilable à un travail qui ne dit pas son nom ? Et si chaque internaute était une petite main au service des Google, Amazon et autres Facebook ? C’est le postulat du sociologue Antonio Casilli, qui vient de publier Qu’est-ce que le Digital Labor ? (INA Editions) avec Dominique Cardon »

(ITW par Jean Christophe FERAUD sept 2015 Libération)*

 

Avec ce travail bénévole, on active la numérisation d’un livre dans une base de donnée ! On « entraîne » le logiciel, l’algorithme, le bot et on produit de la valeur en permettant une publicité ciblée et la monétisation immédiate de ces données…

Ainsi AmazonMecanicalTurk – plateforme de micro tâches,  » fermes à clics »- recrute des « petites mains », rémunérées quelques centimes, pour effectuer des tas de tâches numériques nécessaires pour entraîner des intelligences artificielles ( minute 47′), effectuer des filtrages, retranscriptions, censurer des contenus non appropriés, etc… L’équivalent existe en France FullFactory /Foule Factory, Easahit …

Sur les grandes plateformes sociales, nous, on fait ce travail, les mêmes gestes productifs… sans être payé !!!

Travailleur implicite…c’est ainsi qu’on appelle ce nouveau type de travailleur !

Ndlr :

Ici on aime par-dessus tout France Culture et son parti pris d’intelligence, et c’est pourquoi on peut se permettre une petite critique : mardi 14 mars 2017, Emission Nouvelles vagues, Le Fait divers, le jargon des deux intervenantes est totalement hermétique. On aimerait faire partie de la conversation les filles ! Dommage car le sujet est intéressant. Et vous en connaissez un rayon.

——————————-

En savoir plus :

*Qui est Antonio Casilli ?

ce sociologue des réseaux sociaux propose un « revenu universel » versé à chacun pour son « travail implicite » sur les gros réseaux.

*Libération : poster sur Facebook, c’est travailler / par Antonio Casilli

*Qui est Amazon Mechanical Turk

Une agence mondiale d’interim qui ne plait pas vraiment à L’Humanité

*Est ce parce qu’ils sont démasqués que Google fait disparaître les

reCaptcha, selon slate.fr ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s