Femmes en politique…après le débat

Après Femmes de pouvoir dans l’entreprise*, Femmes dans la BD *, Femmes victimes de violence et protection du Corps des femmes*, Invisibilité des femmes dans les médias (Initiative IJBA)

Nous avions choisi de débattre du sujet

Femmes en politique : en nous demandant …à quand les premiers rôles ?

Grâce à des intervenantes de grande qualité nous avons pu accéder à l’expérience « vraie » de ces élues. L’origine de leur engagement. le rôle de leur milieu – plutôt déjà sensibilisé- de leurs mentors, père ou leader, de leur cheminement, à travers un parti, un engagement personnel.

« Au total, on reste seule dans ce combat quotidien pour faire aboutir nos idées, nos initiatives » ( Alexandra Siarri)

 » Il y a des apparatchiks … même chez les femmes. »  ( Emmanuelle Ajon)

« J’ai souffert c’est vrai de ce que disait de moi la presse, de l’hostilité de certains membres de mon parti. ELLV » (Marie Bové)

Faire son chemin, avec ou sans parti, agir, quelles que soient les « attributions, délégations » consenties : des femmes pugnaces, sincères, réellement engagées malgré les difficultés et les obstacles.

( maternité, risque de négliger la famille, difficultés de reconversion, pas d’assurance chômage pour ces élues d’un ou plusieurs mandats…)

Comme l’a rappelé Marion Paoletti , chargée de mission Egalité à l’Université de Bordeaux, aucun de ces parcours n’aurait sans doute été le même, et le paysage actuel de la vie politique, l’irruption d’un discours différent possible, sans la parité. ( votée en juin 2000).Et rien n’est définitivement réglé, selon elle, et les chiffres et études sur lesquels elle s’appuie. La parité en chiffres cache encore des discriminations réelles. Par l’attribution de fonctions encore « genrées » dévolues à ce que l’on croit savoir de la spécificité des femmes, par la persistance du fameux plafond de verre.

 

Un sexisme en politique : un mal dominant ? « C’est la cage aux fauves ! Le pouvoir est une sphère violente … »

 

Balayant quelques clichés, nos débatteuses ont affirmé avoir choisi leur domaine d’action en toute liberté, et notamment, l’action sociale, l’engagement international pour le développement respectueux de la planète et de ceux qui l’habitent. L’une le prolonge dans sa vie professionnelle à Valorem ( Marie Bové), on sent bien que les autres poursuivront sans doute dans la même voie en cas d’accident électoral … Soutenir, accompagner les plus fragiles, les « jeunes jusqu’à 21 ans, car sinon ça ne sert à rien » (Emmanuelle Ajon), ou encore proposer un grand projet humaniste pour la ville avec un livre « Bordeaux est avenir »  (Alexandra Siarri)

Aidées en cela par le public – particulièrement actif – elles ont formulé les solutions à la crise de la démocratie représentative qui s’étale partout à la faveur de la campagne présidentielle : statut des élu-e-s, non cumul des mandats et limitation dans la durée ( Mme Colin, ex déléguée Droits des Femmes); besoin de formation, in ou hors partis…

D’appartenances différentes, encartées ou pas, de toute évidence elles ont raconté un women’s way in politics, positif, plutôt rassurant pour l’avenir de cette « caste » de pouvoir ! (Mme Bordeaux, Pionnières).

Quelques documents et liens utiles :

 

HCE ( Chiffres du Haut Conseil à l’Egalité) dans notre précédent article

Un jour je serai présidente: 

https://mediactuelles.com/2017/03/19/un-jour-je-serai-presidente-public-senat/ ( super documentaire de Public Sénat)

Retrouvez ci-dessous les noms et qualités des intervenantes

 

Microsoft Word - Le mardi 28 mars 2017.docx

le-mardi-28-mars-2017

Merci de faire connaître votre présence par la fenêtre de commentaires.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s