Les Médiactuelles publient : « Accès réservé » de Marie Christine Lipani

Rendez-vous ce jeudi pour une présentation au Club de la Presse de Bordeaux 18h30

 

Marie Christine Lipani, universitaire, directrice adjointe de l’IJBA, et chercheuse en journalisme et médias, a mené une étude sur

 » Le pouvoir au sein des quotidiens régionaux: une histoire de mâles »

sous le titre

ACCES RESERVE.

Si les femmes sont de plus en plus nombreuses à occuper des postes visibles dans l’audio-visuel, si elles font à peu près jeu égal dans les effectifs de la presse écrite, elles sont toujours très loin des fonctions directoriales et notamment dans les grands quotidiens régionaux où la hiérarchie demeure masculine.

Ce qui ne les empêche pas de conquérir des postes aujourd’hui décisifs dans la maîtrise des outils numériques et des accessoires indispensables tels que les réseaux sociaux. MCC

Donnons la parole à l’auteur :

Pourquoi une telle étude ciblant uniquement la presse quotidienne régionale ?

MCL : « Mon intérêt pour la presse quotidienne régionale est multiple. Elle constitue, d’une part, l’un de mes principaux terrains d’études en tant que chercheure, et d’autre part, elle est loin de constituer une famille de presse négligeable. Elle offre aux journalistes des carrières assez stables et représente un secteur d’emplois important. En termes d’audience cumulée, cette famille possède une sacrée force de frappe. C’est un secteur puissant, un grand vecteur d’information. Un quotidien régional est souvent incontournable sur son territoire et il entretient avec son public une relation assez spécifique. Pour Robert Park, le journal local est une sorte de « carnet de bord de sa communauté ». La presse quotidienne régionale possède aussi différents atouts pour se renouveler. Par ailleurs, historiquement, cette famille de presse, s’est construite en grande partie autour d’un entre – soi masculin, aujourd’hui encore assez visible, il suffit de regarder la composition des directoires des titres et des conseils d’administration ; et à ma connaissance, peu de recherches sur la place des femmes au sein de ce secteur sont menées et encore moins, me semble t-il, portent un regard « genré» sur les organes de direction de ces journaux. ».

Quelle est la ligne directrice de votre recherche ?

MCL « Je suis partie d’un questionnement : est-ce que l’on promeut à égalité les femmes et les hommes au sein de ces entreprises de presse en région ? Autrement dit, une femme, a-t-elle les mêmes possibilités qu’un homme de devenir directrice de la publication ou rédactrice en chef ? Le curseur n’est pas pointé sur le fonctionnement des rédactions et la répartition des rubriques ou des spécialités mais bien sur les fonctions stratégiques et notamment les fonctions éditoriales. Ma démarche est d’étudier et de comprendre comment se reproduisent ou non des normes professionnelles inégalitaires dans un milieu culturel et intellectuel valorisant, la plupart du temps dans ses discours, un principe d’égalité entre les femmes et les hommes. C’est un regard « sexué » sur la gouvernance de ces médias, mais cela questionne aussi les enjeux liés à la juste représentation des femmes et des hommes dans la presse ».

La gouvernance des quotidiens régionaux est donc plutôt…. masculine ?

MCL : « Cela s’observe de manière très nette dès que l’on consulte comme je l’ai fait les organigrammes des titres et des rédactions à partir de la base de données en ligne du Médiasig. Les femmes constituent un genre quasi invisible, mais cela ne signifie pas pour autant que des femmes n’exercent pas de responsabilités éditoriales au sein des rédactions.

Malgré tout, il existe encore dans ce milieu un certain « plafond de verre ». J’ai rencontré beaucoup de femmes journalistes au sein de ces quotidiens, elles partagent largement ce sentiment. Entre les discours et les faits, le décalage est réel. Il est toujours difficile, y compris dans la presse comme dans d’autres secteurs industriels, de renverser un ordre des choses qui longtemps s’est imposé comme légitime.

La première des solutions est de montrer cette inégalité, sortir du déni. On noie la question de l’égalité en parlant de féminisation du journalisme. La féminisation ne signifie par égalité. Ensuite, il faut sensibiliser les cadres de la presse à cette question et la formation des journalistes joue bien évidement un rôle fondamental dans la promotion  de l’égalité ».

4ème de couverture:

Le genre paraît une donnée déterminante sur la probabilité d’être nommé à un poste stratégique, c’est ce que montre cette étude sur la presse quotidienne régionale française qui cible en priorité la gouvernance de ces titres et les fonctions de pouvoir.

Cet ouvrage, dans un premier temps, à partir des éléments renseignés par les médias eux-mêmes dans la base de données du Médiasig, dresse un état des lieux de la visibilité des femmes et des hommes et la répartition sexuée des postes de pouvoir au sein de cette famille de presse. Le constat est clair : la presse quotidienne régionale souffre encore d’un déficit de femmes occupant les positions éditoriales les plus hautes. Comment l’expliquer ? A partir d’entretiens de responsables de rédaction, l’auteure, dans une seconde période, analyse les mécanismes légitimant cette faible représentation des femmes à la tête des quotidiens régionaux. Il s’agit aussi d’étudier comment la situation peut se transformer et comment les médias peuvent accompagner, voire anticiper les évolutions sociétales.

2 réflexions sur “ Les Médiactuelles publient : « Accès réservé » de Marie Christine Lipani ”

  1. Je suis abonnée au journal Le Telegramme de Brest depuis des décennies. Je lis avec attention les éditoriaux notamment ceux de son directeur général de l’information Mr Coudurier. Surprise en mars 2016 il traite NKM de femme phallique. Je réagis immédiatement par un mail. Oui ces Messieurs de la presse régionale ne laissent pas ou peu la place aux femmes. Comme j’ai coutume de le dire lorsqu’une place est laissée à une femme, c’est qu’il y a « une merde » à nettoyer.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s