La place des femmes au sein des médias : pour que cela évolue… 

Bien que prompts à dénoncer, souvent avec efficacité d’ailleurs, le sexisme ordinaire dans les entreprises et les inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes, les médias ne sont pas pour autant plus vertueux que d’autres secteurs industriels.

Le genre, semble –t-il, est encore une donnée déterminante sur la possibilité d’être nommé à un poste clé au sein de la direction d’une rédaction en particulier en presse écrite et de nombreuses études et enquêtes chiffrées ont déjà largement confirmé cette situation.

Aujourd’hui pourtant, un mouvement semble s’enclencher. Les femmes journalistes sont nombreuses à se mobiliser dans les rédactions et à interpeller leur direction. La dernière grande conférence des métiers du journalisme (CNMJ) qui s’est tenue fin janvier à la Sorbonne sur le thème « Femmes, hommes, modes d’emploi dans les médias » a largement pointé les enjeux d’une meilleure répartition des postes de pouvoir au sein des médias et cette question sera également abordée lors des Assises internationales du journalisme et de l’information qui auront lieu en mars prochain à Tours.

Les remous ne sont pas encore retombés. Les femmes journalistes du Parisien qui ont signé la candidature spontanée au poste de rédactrice en chef lancée mi-janvier pour protester contre le manque de parité à la direction, se sont désormais constituées en collectif. Les « cheffes du Parisien » n’ont pas l’intention de s’arrêter là.

Autre exemple encourageant, la volonté de l’Agence France Presse qui s’est engagée, début 2018, pour une meilleure représentation des femmes dans sa production. Oui, les situations peuvent évoluer, même si cela avance lentement comme le montre la grande et très intéressante enquête que vient de publier Juliette Gramaglia sur le site d’Arrêt sur images (réservé aux abonnés)

Montrer l’invisibilité des femmes à la tête des médias est une première étape importante, une étape nécessaire pour qu’enfin, on puisse passer à l’étape suivante, celle du changement.

Marie-Christine Lipani

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s