Ciné Débat : Le harcèlement sexuel à l’Université

UnknownCommuniqué

Ciné-débat  Le harcèlement sexuel à l’université

Jeudi 19 novembre 17h30 Amphi Denigès, Université de Bordeaux, place de la Victoire. Organisé par les missions égalité femmes hommes des universités de Bordeaux Montaigne et Bordeaux, en partenariat avec Canal, + la MGEN et le soutien de Sciences Po Bordeaux.

Le film (en avant première de sa diffusion sur Canal + le 24 novembre 2015)

The Hunting Ground (le terrain de chasse) est un film documentaire sur le viol dans universités aux États-Unis, écrit et réalisé par Kirby Dick et Amy Ziering en 2015. Le film se concentre sur l’histoire d’ Andrea Pino et Annie Clark, deux anciennes étudiantes de l’Université de Caroline du Nord qui ont été violées pendant leurs études, puis ont mené une campagne et déposé une plainte contre l’Université. Le film présente plusieurs étudiantes qui discutent des agressions sexuelles sur leur campus universitaire. Elles en ont parlé à l’administration du collège qui les ignore.

Le propos vise  particulièrement les universités de Caroline du Nord et de Harvard, mais il signale aussi les agissements de « fraternités » (clubs universitaires masculins). Une partie du film se concentre sur James Winston (le capitaine de l’équipe de football américain de la Florida State University ) et sur les multiples accusations d’agression sexuelle contre lui. Lady Gaga a enregistré  » Til It Happens to You » pour ce film.

Le débat

« Que faire pour lutter contre le harcèlement sexuel des étudiantes à Bordeaux et sur le campus ? »

Animé par Marion Paoletti et Yves Raibaud (chargé.e.s de mission égalité femmes hommes) et des représentantes d’associations mobilisées contre le harcèlement sexuel (Collectif féministe bordelais, Collectif de lutte des étudiantes féministes, Mouvement pour le Planning familial).

            Le harcèlement sexuel des étudiantes est un sujet brûlant sur les campus bordelais, régulièrement soulevé par des affaires qui arrivent rarement jusqu’à la justice. Les collectifs et associations féministes dénoncent depuis des années cette omerta. En 2013, l’Université Bordeaux Montaigne a créé une cellule de veille contre les violences sexistes et homophobes et le harcèlement sexuel. En 2015, c’est au tour de l’université de Bordeaux de mettre en place ce dispositif, se plaçant parmi les universités pionnières au niveau national.

(Presse)

http://www.sudouest.fr/2014/06/20/la-rue-milieu-hostile-pour-les-filles-1591037-2780.php

http://www.20minutes.fr/bordeaux/1392393-20140603-20140603-44-etudiantes-bordelaises-deja-ete-agressees-verbalement

http://rue89bordeaux.com/2014/04/sur-le-campus-bordelais-les-etudiantes-ont-peur/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s